Archives de catĂ©gorie : Flash

L’AbbĂ© Pascal Manzonde n’est plus!

???????????????????????????????Le Directeur de la Radio Kaoze de Kalemie, l’AbbĂ© Pascal Manzonde est dĂ©cĂ©dé  ce dimanche 3 avril 2016 vers 23H00, d’une longue et pĂ©nible maladie. L’illustre disparu a dirigĂ© cette radio catholique pendant cinq ans jusqu’Ă  la rendre très  professionnelle grâce  Ă  l’appui du PDSM depuis 2013.

Paix à son âme!

Marqué avec , , , | 7 commentaires

RDC: La radio communautaire de Mitwaba n »Ă©met plus faute de carburant

La radio communautaire de Mitwaba, dans le territoire du même nom, au Haut-Katanga, ne fonctionne plus depuis plus trois mois, suite au manque de carburant, déplore un des responsables de ce média. Selon lui, cette unique station de radio du territoire manque de budget de fonctionnement.
Elle est aussi confrontĂ©e au manque d »appui sporadique des autoritĂ©s locales, Ă  la vĂ©tustĂ© de l »Ă©quipement technique privant plusieurs personnes de l »information de la zone.
« Nous avons de difficultĂ©s pour faire fonctionner cette radio, c »est-Ă -dire la population Ă©tant pauvre n »a plus de possibilitĂ© pour faire de contributions afin que la radio puisse Ă©mettre. Imaginez-vous, la radio consomme 5 litres de carburant pour assurer des Ă©missions de 17 heure jusqu »Ă  21 heure tous les jours », indique la mĂŞme source.
La radio communautaire de Mitwaba a été mise en place depuis 2012 et est composée de 4 animateurs. Dans le passé, elle a facilité la reddition de plusieurs enfants associés aux groupes armés vers les structures en charge de leur protection et réinsertion familiale.
Source: Radio Okapi (Kinshasa), 24 jan. 2016

Marqué avec , | Laisser un commentaire

Lubumbashi : Interpellation d’un journaliste lors d’une manifestation de l’opposition

Journaliste en danger (JED) condamne avec la plus grande fermeté l’interpellation, par les services spéciaux de la police, à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga (Sud-Est de la RDC), d’un journaliste- correspondant de la presse internationale, venu couvrir une manifestation de l’opposition qui commémorait les martyrs de la manifestation populaire contre un projet de loi électorale susceptible, selon l’opposition, de prolonger le mandat du Président Joseph Kabila. Selon les informations parvenues à JED, Lucien Kahozi, correspondant de France Presse et de la Voix de l’Amérique à Lubumbashi, a été mis aux arrêts et détenu pendant plus ou moins une heure, mardi 19 janvier 2016, dans les installations des services spéciaux de la police de Lubumbashi. Le journaliste a été arrêté au moment o&; il s’était rendu à la place Moïse Tshombe couvrir une manifestation organisée, dans le cadre de la commémoration des martyrs du soulèvement populaire de janvier 2015, par MM. Gabriel Kyungu wa Kumwanza et Charles Mwando Nsimba, membres du groupe de sept partis politiques qui ont fait dissidence dans la majorité présidentielle. Le matériel de travail de Lucien Kahozi a été momentanément confisqué avant de le conduire dans les installations de la police o&; il a été gardé pendant plus ou moins une heure. Journaliste en danger (JED) élève une vigoureuse protestation contre cet acte de censure imposé au journaliste par les forces de l’ordre. JED considère cet agissement de la police comme révélateur d’un état d’esprit hostile à la liberté de la presse, et demande avec insistance aux autorités du pays de s’impliquer activement pour pacifier les esprits en faisant cesser toutes les formes d’harcèlements, de censures et de pressions exercées sur les journalistes et les médias.

Source: Journaliste en Danger-JED (Kinshasa), Communiqué, 20 jan. 2016

URL : http://www.jed-afrique.org/

Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Un journaliste interpellé par la justice militaire

Richard Pituwa,  Directeur  de Canal Révélation, une radio émettant de Bunia, Ituri/RDC présente ses craintes et inquiétudes sur son interpellation par la justice militaire de Bunia. Lisons sa correspondance:

Je vous écris pour faire part de mes inquiétudes à propos de ma sécurité depuis ce matin de samedi 15 aout 2015. L’auditorat militaire (Justice Militaire) m’a interpellé pour des faits graves à connaitre sur place. Je ne me suis pas présenté, selon le conseil de la corporation de la presse en Ituri.

Je  ne connais pas ce qu’il me reproche si pas la passation d’un papier par mes journalistes en rapport avec deux autorités qui se disputent le pouvoir de la nouvelle province riche de l’Ituri en attendant le vote du nouveau gouverneur.

L’un des rivaux (Emmanuel Leku) est appuyé et installé par le Gouverneur de l’Ex province orientale, Jean Saidi Bamanisa. L’autre (Evi Lago) a été désigné par Kinshasa comme Haut Fonctionnaire, et donc a ouvert la première séance de l’assemblée provinciale de l’Ituri. Dans la suite, il a brandi une lettre du ministère de l’Intérieur pour remplacer le précédent comme Chef de l’Ituri, lettre pour laquelle le Gouvernement Bamanisa a découvert qu’il y avait usage de faux.

Curieusement ce matin, Emmanuel Leku a convoqué une réunion à laquelle la sécurité a assisté pour demander la censure des informations, puis a menacé de déférer en des instances sécuritaires les journalistes.
Quelques jours auparavant, il aurait menacé d’arrêter les directeurs des radios.

Dans l’association des faits, ce matin, le Conseiller du Gouverneur de l’Ex province orientale, a appelĂ© par tĂ©lĂ©phone un journaliste de la radio Canal RĂ©vĂ©lation pour laquelle je travaille pour vĂ©rifier si je suis finalement parti ou non Ă  la Justice Militaire.
Voilà ce que je sais de ce dossier. Nous courons de risque pendant cette période électorale.

Radio Canal Révélation est née en 2001 dans une situation de conflit interethnique dont l’une des causes était la mauvaise distribution d’information et un manque total de la justice. La Radio s’est assignée comme cheval de bataille la lutte pour le rétablissement de la paix.

Pour atteindre cet objectif, nous avons opté dès le départ pour le rapprochement des différents groupes ethniques, en leur permettant de s’exprimer librement, de s’informer et de participer dans la promotion de la justice, source de paix, non pas seulement en dénonçant le mal mais aussi en dialoguant avec les autorités politiques, administratives et judiciaires à travers des émissions interactives.

Le travail abattu a été reconnu tant sur le plan national qu’international. Les prix décernés à cette organisation l’attestent :
« Prix de solidarité de l’Association des Radios Communautaires du Congo à Kinshasa en 2004 », Prix RFI en RDC en 2004, « Special Oneworld Media Awards 2004 » délivré par la fondation britannique Oneworld Trust, remis à Londres en 2004, etc.

Richard Pituwa
Directeur Canal Révélation
Bunia, Ituri/RDC

081-200-7600/09-9868-3062

 

Marqué avec , , | Un commentaire

NĂ©crologie: la radio Kabilo vient de perdre l’un de ses marketeurs IDUNGI KANGELA

Bonjour Ă  tous,

Nous avons le profond regret de vous annoncer la mort de notre marketeur IDUNGI KANGELA mort survenue la nuit du 28 septembre Ă  2h19′ suite Ă  une longue maladie. Merci.

Jules Maissin Dir. Radio Kabilo

Marqué avec , , | 5 commentaires

Christophe Manzanga prend congé de son ancienne position d’Expert Juridique du PDSM

« Après trois années et trois mois passés au service d’Internews-RDC et du Programme de Développement du Secteur Médiatique (PDSM), je suis à la fois triste et ému de vous informer que je prends congé de mon ancienne position d’Expert Juridique. Vous avez tous été très coopératif avec moi, malgré nos divergences des points de vue et vous m’avez donné l’occasion d’apporter ma modeste contribution dans les différentes initiatives pour l’amélioration du cadre légal et réglementaire concernant les médias en République Démocratique du Congo.

Merci beaucoup au PDSM, spécialement à Internews et Albany Associates, pour la confiance et l’assistance dont j’ai bénéficié non seulement pour accomplir mes tâches et responsabilités mais aussi et surtout pour comprendre les rouages de ce domaine assez délicat qu’est celui du droit des médias dans une vision comparative au regard du système international.

Appelé à affronter d’autres défis, je me fais le plaisir de vous présenter la personne qui a été désignée pour poursuivre les actions et initiatives que nous avons commencé ensemble, il s’agit de mon Confrère Paul Nkuadio Ntemo, Avocat à la Cour et désormais Expert Juridique du PDSM. De tout cœur, je vous demande de lui apporter toute votre assistance pour ses nouvelles responsabilités et de travailler avec lui dans un esprit ouvert autant que cela a été le cas avec moi.

Pour rentrer en contact avec moi, mon mail privé est : manzangac@gmail.com.

Puisque ce n’est qu’un au revoir, je suis sûr et certain que nous nous reverrons, ici ou ailleurs.

Chaleureuses salutations à vous toutes et tous ! »

Christophe Manzanga

Marqué avec , , | 13 commentaires